Mort de la location de voiture à double commande

26 avril 2013

Evènements

Le Combat recommence

 

L’État veut notre mort, la mort de notre activité, la mort de la location de voiture à double commande.

 

L’Association Française de la Location de Véhicules Double Commande (AFLVDC) recommence son combat contre l’État et remonte ses manches car la bataille sera rude.

Un prochain arrêté à paraître courant juin 2013 d’après Frédéric TÉZÉ, Chef du bureau de l’Éducation à la conduite et à la sécurité routière à la DSCR (Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routières), met à mal notre activité et nos emplois.

En effet, cet arrêté prévoit de faire passer une formation de 4 heures ( 1 heure théorique et 3 heures pratiques) aux accompagnateurs, pour 3 apprentis maximum sur une durée de 5 ans. Autant dire que le papa de 4 enfants ne pourra aider que 3 de ses 4 enfants par exemple…

Cette formation devra être effectuée en auto-école, pour un montant avoisinant les 200 €uros mais pourrait être plus chère car celles-ci décident du prix qui leur convient, ou dans un Centre BAFM (centre de formation de moniteurs).

Une question que l’on se pose aujourd’hui est de savoir quelles auto-écoles daigneront effectuer cette formation à nos clients, quand ceux-ci se tournent vers nous parce qu’elles sont surchargées d’élèves?

De plus, accepteront-elles tout simplement de faire cette formation à des accompagnants en sachant qu’ensuite ils reviendront vers des sociétés de location de voitures à double commande?

Mais surtout, quels clients décideront de faire cette formation qui leur coutera de l’argent supplémentaire et qui leur fera perdre le temps   que nous leur faisons économiser et gagner?

 

En soit, nous ne sommes pas contre « une » formation car elle pourrait-être nécessaire pour certains accompagnateurs qui ne se sentiraient pas à l’aise avec ce système, mais nous proposons que les gérants des sociétés soient formés à l’apprentissage de l’utilisation des doubles commandes, et que nous puissions former nos clients.

Nous procédons déjà à cela lorsque nous louons nos véhicules, pourquoi nous mettre des bâtons dans les roues aujourd’hui?

 

Nous le clamons haut et fort, nous ne sommes pas des auto-écoles, et encore moins des moniteurs ou des formateurs car nous ne procédons pas à l’apprentissage de la conduite avec nos clients.

Pour sûr, nous leur proposons de la location de voiture à double commande !

Ce système leur permet de parfaire leur conduite, de s’entraîner entre deux séances de conduite en auto-école; quand on sait que nos clients peuvent attendre parfois entre semaines à un mois entre les deux, cela leur est très bénéfique.

La conduite s’entretient et nos clients recherchent la liberté, et le fait de pouvoir choisir de conduire une à deux fois par semaine pour ne pas perdre la main et approfondir les connaissances qu’ils ont apprises avec leur moniteur d’auto-école, comme pour les manoeuvres d’un créneau par exemple.

Nous savons être un excellent complément aux auto-écoles et non un substitut!

En effet, nos clients doivent obligatoirement passer par leur auto-école avant de pouvoir  louer un de nos véhicules.

Les apprentis ont obligation d’avoir au moins 18 ans et le code de la route, un livret d’apprentissage en cours de validité et avoir déjà conduit au moins 20 heures avec leur moniteur en auto-école.

De plus, leurs accompagnateurs doivent être âgés de 28 ans minimum et avoir au moins 5 ans de permis.

Ces conditions énoncées dans la charte qualité de notre association sont respectées par les sociétés adhérentes mais aussi par une centaine d’autres sociétés, installées dans toute la France, et en grand danger de fermeture à ce jour.

 

 

Des centaines d’entreprises menacées de fermeture!

Aujourd’hui en France, notre activité rassemble plus d’une centaine d’entreprises créées depuis 2009 pour la plus ancienne.

Ce sont par conséquent des centaines d’emplois menacés par la fermeture des agences annoncée par cet arrêté.

En période de crise de l’emploi comme nous la subissons actuellement, ce projet est-il vraiment une évidence?

Quels sont vraiment les arguments avancés pour nous contraindre à cette formation quand dans notre association nous répertorions 1 seul accident responsable sur  4 ans d’existence et plus de 15000 heures effectuées par nos clients?

 

Nous demandons à être entendus car cet arrêté a été décidé avec des syndicats auto-écoles et nous n’avons évidemment pas été concertés.

De plus, nous demandons que l’arrêté soit abrogé ou bien de pouvoir effectuer la formation nous-même en tant que gérant.

 

Aidez-nous à protéger et garder nos sociétés afin de continuer à sauver votre permis de conduire.

Battez-vous pour garder le choix!

Nous vous proposons de nous soutenir dans notre combat en signant notre pétition et en adhérant à notre association.

Vous pouvez également nous aider en aimant et en partageant notre page Facebook: Défense du Permis pour Tous

 

 

Share Button

No comments yet.

Leave a Reply